Genre, militantisme, violence politique en Afrique

Ce carnet a pour but de valoriser le colloque «Penser le genre des expériences de la violence politique en Afrique. Incidences biographiques, transmissions générationnelles et familiales.» qui a eu lieu les jeudi 3 octobre et vendredi 4 octobre 2019 à Sciences Po Bordeaux.

A la croisée de l’histoire du genre et de la sociologie de l’engagement, ce colloque proposait d’étudier les effets des violences politiques sur les vies individuelles et leurs inscriptions mémorielles dans les sociétés de l’Afrique contemporaine. En s’intéressant à des trajectoires d’hommes et de femmes « engagé.e.s » – membres d’organisations encarté.e.s ou non – dans des contextes de conflictualités intenses, il a donné de nombreux éléments de compréhension autour de la reconstruction et de la réinvention du du genre dans les situations de violence.

Le colloque proposait 4 panels pour un ensemble de 12 communications, ainsi que la projection du documentaire Une feuille dans le vent de Jean-Marie Teno (2013) (voir plus d’infos dans la section « Ressources ») et l’enregistrement de l’émission RFI “La marche du monde” avec Valérie Nivelon sur le thème : “Expériences féminines croisées de la révolution éthiopienne”. L’émission est en écoute sur le site.

Un grand merci à RFI pour son soutien, et notamment à Richard Riffonneau (RFI), qui a enregistré l’intégralité du colloque. Toutes les archives sonores sont disponibles sur ce site : vous les retrouverez dans la section « Panels », associées à la présentation des auteur-e-s et à un résumé de leur communication.

Film « Une feuille dans le vent » de Jean-Marie Teno

Le documentaire Une feuille dans le vent a été projeté dans le cadre du colloque. Il s’agit d’un film de Jean-Marie Teno, de 2013, d’une durée de 55 minutes. Le réalisateur était présent pendant la la projection.

Ernestine Ouandie n’a jamais connu son père, le militant Ernest Ouandie, exécuté sommairement par les autorités camerounaises en 1971 après avoir combattu pour l’indépendance de son pays. En 2006, Jean-Marie Teno, admirateur d’Ernest, rencontre par hasard Ernestine, qui lui raconte sa vie d’une traite, d’une enfance plus que douloureuse à l’âge adulte, hantée par la personnalité abstraite et absente de son père.
Teno, qui a conservé les images de ce récit, décide d’en tirer un film lorsqu’il apprend qu’Ernestine a mis fin à ses jours en 2009. Porté par le témoignage cru et direct d’Ernestine, Une feuille dans le vent est une réflexion poignante sur les conséquences profondes du colonialisme, non seulement sur les faits, mais surtout sur l’identité intime des personnes, à travers les générations.

Découvrez la bande annonce du film Une feuille dans le vent de Jean-Marie Teno :