Projet audiovisuel

Certain-e-s intervenant-e-s ont accepté de présenter face à la caméra leur recherche en quelques minutes, en partant notamment d’une source (une archive, une photographie, un entretien) mobilisée dans son intervention.
L’idée est de mettre en lumière les matériaux de la recherche

  • Pierre Guidi et sa source : l’ouvrage « A l’ombre des eucalyptus » d’Engudai Bekele (Ecrivain de Babel, 2019). 
  • Vincent Foucher et sa source : un entretien réalisé avec une femme associée à Boko Haram.
  • Marielle Debos et sa source : une affiche liée à l’affaire Zouhoura au Tchad.
  • Denia Chebli et sa source : un entretien avec un combattant du MNLA au Mali.
  • Ophélie Rillon et sa source : deux photographies issues d’un fonds personnel du militant malien Amadou Seydou Traoré.
  • Sara Panata et sa source : deux chants militants de marchandes au Nigéria.